Les flavanols sont des composés anti-oxydants et anti-inflammatoires aux propriétés intéressantes. Découvrez dans cet article quelques-unes de ces vertus pour soigner l’hypertension.

Actions antihypertenseurs des flavanols

Des expériences prouvent bien l’impact du flavanol sur la santé cardiovasculaire de l’homme. Ils sont à l’origine du mécanisme de production du monoxyde d’azote dont les effets sur l’organisme sont non négligeables.
En effet, cette production est responsable de la relaxation des cellules vasculaires, la réduction du stress oxydatif et du dysfonctionnement des plaquettes sanguines. Adopter un régime journalier riche en flavanols entraînerait une baisse significative de la pression artérielle. Les estimations indiquent les données suivantes : 1,9 mmHg chez les hommes et 2,5 mmHg chez les femmes.

Quelques flavanols intéressants

Les flavanols sont cités dans de nombreux compléments alimentaires qui pourraient vous surprendre. Voici quelques cas flagrants.

La quercétine

La quercétine abaisse particulièrement la tension artérielle uniquement chez les hypertendus. Ses effets se montrent inactifs aussi bien chez les préhypertendus que chez les personnes normales. On la retrouve dans le vin rouge, le brocoli, le ginkgo, l’oignon, etc.

Les catéchines

Les catéchines sont contenues en grande partie dans le thé vert. Vous pourrez le consommer régulièrement pour lutter contre l’hypertension. Pour une action efficace, la dose de consommation journalière requise est de 4 tasses de thé par jour.

L’acide chlorogénique

L’acide chlorogénique est une composante essentielle des carottes, tomates, café et pommes de terre. Il possède des propriétés stimulantes similaires à celle de la caféine et s’oppose au développement des moisissures sur une plante.

Quelques précautions nécessaires

La consommation de flavanols peut s’avérer être une menace particulière aux femmes enceintes et les personnes hypotendus. Cette interdiction est également admise pour les personnes suivant un traitement spécial avec des anticoagulants.
De récentes expériences montrent que l’apport de vitamine C à un régime alimentaire riche en flavanols est dangereux pour la santé. Cette combinaison serait à la base de l’augmentation de la pression artérielle et entraînerait des palpitations ou des insomnies. Le vin rouge est riche en flavanols, mais sa consommation exagérée entraîne l’état d’ivresse.