Si vous avez de la passion pour le jardinage, il est évident que vous avez connaissance du plaisir retiré de la dégustation des fruits ou légumes provenant de votre propre jardin. Et, les fraises figurent incontestablement sur la liste des fruits les plus prisés par de nombreux jardiniers. Mais pour en produire chez soi, il faut connaître les différentes variétés de fraisiers qui existent. Cela, parce que chaque espèce a des besoins ainsi qu’une production spécifique.

Les fraisiers quatre saisons

Il s’agit d’une variété de fraisiers dont les fruits sont de petites fraises ayant un aspect proche de celui des fraises des bois. Les fraisiers qualifiés de « quatre saisons » sont très parfumés. Leur développement se fait de manière continue du mois de mai jusqu’au mois d’octobre, c’est-à-dire sans interruption. Et ceci, avec une très grande abondance. Si vous désirez avoir de plus amples détails sur les techniques de production de cette variété de fraisiers, vous pouvez visiter ce site ici même. Notez que les plants « quatre saisons » ne résistent pas aux températures qui se situent en dessous de 10 °C.

Les fraisiers remontants

C’est une espèce de fraisiers dont les fruits n’ont généralement pas les mêmes tailles. Toutefois, les fraises issues de cette variété sont plus grosses que les quatre saisons. En ce qui concerne l’apparition des fraises remontantes, elle a toujours lieu dans la période allant du mois de mai au mois de juin. Quant à la production, elle s’effectue jusqu’en automne.

Les fraisiers non remontants

Les « non remontants » sont la troisième principale variété de fraisiers qui sera présentée dans cet article. Ces plantes produisent des fruits plus gros que les deux précédentes espèces. Seulement, la période d’apparition des fraises ne s’étend que sur 3 voire 4 semaines. Ce qui signifie à l’évidence que les fraisiers non remontants ont une production plus courte. Toutefois, ce bémol est compensé par l’abondance et la générosité des fruits issues des plants.