Dans la discipline de la course à pied, deux sous disciplines se dégagent de nos jours. La course sur piste, comme on la connaît, a vu le trail gagner de nouveaux adeptes. Mais quelle est la différence entre la célèbre course de running et le Trail ? Découvrez dans cet article quelques différences majeures entre ces deux disciplines.

Le milieu

La course sur route est, par définition, un sport qui se pratique sur les routes bitumées, balisées, stabilisées et surveillées. Elle est plus adéquate pour la ville ou même certaines campagnes. Par contre, l'essence même du trail est la nature, les terrains accidentés, rocailleux et boueux. Vous pouvez avoir plus d'informations sur ce site. Le trail permet de tester ses limites et ses réflexes et donc tous les obstacles sont les bienvenus.

La différence dans l'effort

Même lorsqu'il s'agit d'un marathon, le coureur ne va repartir sur le rythme qu'il a travaillé à l'entraînement. L'objectif est de maintenir ce rythme travaillé. À la différence qu’au trail, le coureur n'est pas préparer à ce auxquels il sera confronté sur le terrain. Il doit s'adapter au milieu et contrôler ses efforts au même moment. Bien évidemment, faire un dénivelé nécessitera toujours plus d'efforts qu'un circuit normal rectiligne.

La distance parcourue et les équipements

Au trail, il n'y a pas de distance prédéfinie comme dans un marathon ou une course. Aussi, on peut constater que les distances au trail sont plus longues pouvant atteindre même plus de 81 km. Quant aux équipements, on est tous d'accord qu'une course simple n'a pas dû tout besoin de grands équipements. Le trail se veut cependant exigeant compte tenu de sa difficulté. Avant de partir, il faut se munir de certains accessoires non moins nécessaires. Il s'agit des chaussures adaptées, du sac d'hydratation, de la veste, de la gourde, de bâton, etc.