L’agriculture biologique a connu un accroissement fulgurant au cours de ces dernières années. C’est une agriculture sans pesticide et produits chimiques. Les bienfaits des produits bio sur la santé sont multiples et variés. C’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup de personnes optent pour l’alimentation bio. Découvrons ensemble les bienfaits de l’agriculture biologique sur la santé.

L’agriculture biologique permet de réduire le risque d’obésité


Une baisse de 31% de l’obésité observée chez les consommateurs de l’agriculture bio a été démontrée par des scientifiques. Prenez cette information avec réserve. Car les consommateurs de produits bio ont généralement des habitudes de vies saines. Ils consomment souvent des fruits, des légumes, des légumineux et moins de viande rouge.
En outre, l’agriculture biologique réduit le risque d’exposition aux pesticides pour une meilleure santé. Ce n’est pas nouveau, les consommateurs de produits bio sont moins exposés aux pesticides. Il est souligné dans la revue que l’exposition aux pesticides provenant de la production alimentaire serait un problème de santé majeur. Cela provoquerait même des effets néfastes sur la santé. Les analyses alimentaires confirment donc l’idée que les aliments bio ont plus d’avantages sur la santé.

L’agriculture biologique a un effet bénéfique sur le développement cognitif de l’enfant et sur le système neurologique


Des études épidémiologiques ont montré que les aliments produits conventionnellement sont nuisibles pour le développement cognitif de l’enfant. Les pesticides présents dans l’agriculture intensive seraient à la base de l’endommagement des cerveaux des bébés encore en développement. Pendant la grossesse, évitez surtout l’exposition aux insecticides organophosphorés, car ils ont un effet néfaste sur le corps humain.
Par ailleurs, elle préserve notre système neurologique. Les QI et les mémoires de travail des adeptes de produits bio sont supérieurs à ceux des autres selon les scientifiques. L’agriculture conventionnelle utilise des insecticides. Ces derniers agissent sur le système nerveux des insectes, car ils sont neurotoxiques. Leur nocivité sur la santé humaine n’est donc plus à discuter. À part les insecticides, des études ont montré que les fongicides et les herbicides seraient également nocifs sur le système nerveux. L’étude a signalé que plus de 100 pesticides provoqueraient des effets neurologiques indésirables chez l’homme.

L’agriculture biologique limite la résistance aux antibiotiques


On administre de façon systématique des antibiotiques sur les animaux dans l’agriculture conventionnelle. Cette pratique a but préventif engendre une résistance des bactéries aux antibiotiques d’une part. Les antibiotiques que nous absorbons à travers la consommation de viande entrainent une antibiorésistance généralisée d’autres part. L’agriculture biologique emploie moins d’antibiotiques. Cela diminue le risque de développement de résistance aux antibiotiques chez l’humain.