Sélection au PHRC-I 2017 de l’essai « FreeO2Bronchio » du Dr J-M. Roué (CHRU Brest) en collaboration avec HUGOPEREN

Vous êtes ici : Accueil / Non classé / Sélection au PHRC-I 2017 de l’essai « FreeO2Bronchio » du Dr J-M. Roué (CHRU Brest) en collaboration avec HUGOPEREN

Sélection au PHRC-I 2017 de l’essai « FreeO2Bronchio » du Dr J-M. Roué (CHRU Brest) en collaboration avec HUGOPEREN

En France, la bronchiolite aiguë du nourrisson touche chaque hiver 30% des nourrissons, soit 460 000 enfants, avec un taux moyen d’hospitalisation de 4%.
Survenant par épidémie hivernale, la bronchiolite aiguë du nourrisson représentait ainsi 26% des hospitalisations en pédiatrie en 2015-2016.

Le motif le plus fréquent d’hospitalisation dans le cadre d’une bronchiolite est la nécessité d’instaurer une oxygénothérapie. Par ailleurs, l’un des critères principaux pour autoriser la sortie d’hospitalisation est le sevrage en oxygène (O2).

L’administration traditionnelle de l’oxygénothérapie nécessite l’adaptation régulière par les soignants des débits d’O2 via un manomètre. Cette procédure est chronophage et présente un risque d’adaptation non optimale du débit d’O2 afin d’obtenir la saturation en O2 (SpO2). Les nourrissons sont en outre soumis à des variations fréquentes de leurs besoins en oxygène lors de pleurs, agitations, efforts d’alimentation ou sommeil. Ces épisodes sont susceptibles d’entraîner soit des hypoxies, soit, à l’inverse, des phases d’hyperoxies, avec les risques potentiels associés.
Pour ces raisons, un dispositif d’automatisation de l’administration d’oxygène permettrait d’adapter les débits d’oxygène aux besoins de l’enfant.

Le dispositif FreeO2 est basé sur l’automatisation de l’administration de l’oxygène chez des patients en ventilation spontanée.
Une première étude pilote « InfantFreeO2 », portée par l’équipe du CHRU de Brest, a déjà évalué la sécurité d’utilisation et l’efficacité du dispositif médical chez l’enfant d’âges de 1 mois à 15 ans. Cette étude a montré des résultats satisfaisants autorisant la poursuite des investigations cliniques sur des populations spécifiques et comportant un plus grand nombre de jeunes patients.

L’objectif de la nouvelle étude « FreeO2Bronchio » est de démontrer une diminution de la durée d’hospitalisation en cas de bronchiolite oxygéno-dépendante grâce à l’utilisation du dispositif FreeO2 chez le nourrisson âgé d’au moins 1 mois et de moins d’1 an.
En adaptant automatiquement le débit d’O2 à la SpO2 et en l’enregistrant, le système FreeO2 devrait en effet permettre, d’une part, de connaître précisément et plus précocement le moment de ce sevrage en O2 et, d’autre part, d’autoriser plus rapidement la sortie de l’hôpital.

Sur proposition de la Commission d’Évaluation Scientifique du GIRCI GO,  le projet « FreeO2Bronchio », labellisé et soutenu par HUGOPEREN, devrait être financé par le Ministère de la Santé dans le cadre du PHRC interrégional (PHRC-I) dès cette année, pour un démarrage de l’essai en 2019.

Outre l’équipe de néonatologie du CHRU de Brest, le projet, sous la direction du Dr Jean-Michel Roué, mobilise les équipes HUGOPEREN des CHU d’Angers, Nantes et Rennes ainsi qu’une équipe de Marseille (AP-HM).