Nos objectifs

Objectif général

HUGOPEREN a pour objectif  de dynamiser dans le Grand Ouest la recherche en pédiatrie et dans les spécialités rattachées (médecine physique et de réadaptation, génétique, dermatologie…), afin d’encourager et d’accélérer l’innovation biomédicale au service de la santé de l’enfant.

Ces innovations peuvent être au niveau de la prévention, du dépistage, de l’organisation des soins ou des stratégies thérapeutiques.

En portant ses efforts sur la recherche translationnelle, HUGOPEREN vise à garantir la dynamique du continuum entre recherche fondamentale et recherche clinique, à promouvoir le transfert de la recherche publique vers l’industrie afin d’améliorer la prise en charge des patients

Nos objectifs spécifiques

1- Accélérer les découvertes et leur transfert pour mieux soigner nos jeunes patients

2- Accroître la qualité et la compétitivité de nos travaux de recherche

3- Atteindre une masse critique dans le domaine de la recherche pédiatrique sur HUGO

4- Etablir des collaborations scientifiques avec les meilleures équipes de recherche du Grand Ouest et au delà pour mener des programmes de recherche à fort impact

5- Attirer les jeunes talents dans le Grand Ouest

Les 6 principes qui nous guident

1- Collégialité dans les réflexions stratégiques et les décisions
2- Complémentarités des expertises et synergies
3- Fédéralisation/mutualisation des moyens
4- Promotion de l’excellence
5- Soutien à l’émergence
6- Ancrage territorial

Exemples de problématiques de soins ou de maladies de l’enfant en lien avec nos travaux

Chacun de nos axes de recherche est étroitement rattaché à des problématiques de soins et des maladies de l’enfant telles que :
–  les infections sévères chez l’enfant ;
–  les cancers de l’enfant ;
–  la prise en charge des grands prématurés ;
–  l’évaluation de l’état nutritionnel de l’enfant malade ;
–  les maladies métaboliques et endocrines (obésité de l’enfant, diabète juvénile…) ;
–  la détection précoce des infections chez les prématurés ;
–  la prise en charge rééducative et chirurgicale du handicap moteur (paralysie  cérébrale, maladies neuromusculaires, paralysie obstétricale du plexus brachial…) ;
– l’identification des facteurs de risque de pathologies de l’enfant (paralysie cérébrale, malformations congénitales etc.)…

Notre ambition

Compter parmi les premiers pôles de recherche pédiatrique nationaux et européens d’ici 5 à 7  ans.

 

 

 

 

 

Plan d’action et objectifs

HUGOPEREN a pour objectif général de dynamiser la recherche en pédiatrie dans le Grand Ouest, notamment en accroissant la masse critique des expertises nécessaires à de grands et ambitieux projets de recherche, qu’il s’agisse  d’études très fondamentales ou épidémiologiques jusqu’à des études validant des améliorations de soins courants.

Dans un souci de promotion de l’innovation thérapeutique à tous les stades de développement, HUGOPEREN promeutaussi les collaborations médico-scientifiques entre les pédiatres et chercheurs du Grand Ouest grâce à une meilleure coordination des activités de recherche et une mutualisation accrue des moyens et des expertises.  L’enjeu est d’accélérer les découvertes afin de mieux soigner nos jeunes patients de 0  à 18 ans.  Afin de contribuer à l’innovation thérapeutique, HUGOPEREN se fixe ainsi l’objectif de promouvoir la recherche translationnelle en pédiatrie. Basé sur les expertises de ses cliniciens et chercheurs présents dans nos CHU et les unités de recherche académiques de nos universités et grands organismes, HUGOPEREN a choisi d’orienter prioritairement son action de recherche translationnelle suivant 3 axes thématiques :

1 : « Cancer, Immuno, Infection & Inflammmation » ;

2 : « Nutrition, Métabolisme & Endocrino » ;

3 : « Imagerie biomédicale & Traitement du Signal ».

HUGOPEREN complète son dévelopement avec un axe transversal :

4 : « Epidémiologie, Cohortes, Biocollections et Registres ».

Cet axe transversal vise àstructurer les 3 axes thématiques au travers le développement d’outils de recherche ainsi qu’àexploiter l’un des atouts d’HUGOPEREN, à savoir la démographie dynamique du Grand Ouest, afin de constituer des groupes de patients – ce que l’on appelle des cohortes – de taille suffisante, de mutualiser et partager les données cliniques, fonctionnelles, épidémiologiques et échantillons biologiques (rassemblés en biocollections) pour les programmes de recherche en réseau. La taille des effectifs étudiée est en effet en recherche clinique une condition sine qua non de la qualité des découvertes.

Chacun de ses axes correspond à des expertises scientifiques et médicales présentes dans nos CHU et les unités de recherche académiques de nos universités et grands organismes.

Nos objectifs à 2 ans :

  1. Accroitre rapidement la visibilité et la notoriété, à l’intérieur et à l’extérieur du réseau, des projets conduits par les investigateurs HUGOPEREN afin d’attirer les talents et établir des collaborations avec les meilleures équipes ;
  2. Promouvoir les collaborations de recherche avec les entreprises pour accélérer le transfert de technologie et les retombées médicales ;
  3. Systématiser la participation de tous les centres HUGOPEREN aux projets de recherche portés par des investigateurs d’HUGOPEREN ;
  4. Bénéficier des points forts et expertises propres à chacun des centres afin de les étendre et de structurer les recherches en regard, sur les 6 villes, afin d’atteindre une masse critique en termes d’effectif d’investigateurs, de transdisciplinarité, d’activités de recherche, de recrutement de patients…
  5. Dynamiser la recherche translationnelle ;
  6. Arrimer à HUGOPEREN les recherches portées par des spécialités (hors axes thématiques) telles que la neuro-pédiatrie, cardio-pédiatrie, pneumo-pédiatrie, réanimation pédiatrique et néonatalogie, néphro-pédiatrie, chirurgie infantile, pédopsychiatrie ainsi que des spécialités rattachées comme la génétique ou l’imagerie ;
  7. Augmenter la transdisciplinarité, les synergies et collaborations internes et externes au réseau.