Une étude pour le dépistage par des objets connectés des troubles du sommeil d’enfants atteints de paralysie cérébrale supervisée par le Dr J. Ropars

Vous êtes ici : Accueil / Non classé / Une étude pour le dépistage par des objets connectés des troubles du sommeil d’enfants atteints de paralysie cérébrale supervisée par le Dr J. Ropars

Une étude pour le dépistage par des objets connectés des troubles du sommeil d’enfants atteints de paralysie cérébrale supervisée par le Dr J. Ropars

La paralysie cérébrale (PC) est la cause la plus fréquente de handicap de l’enfant. Près de 40 % des enfants PC souffriraient de troubles du sommeil, dont le dépistage n’est pas réalisé en routine. La morbidité neuro-cognitive, physique et environnementale des troubles du sommeil devrait imposer leur diagnostic et prise en charge.

A l’heure actuelle, l’accès limité à l’examen de référence (polysomnographie) retarde malheureusement le diagnostic et ne permet le dépistage de ces troubles que pour un nombre trop limité d’enfants affectés par une paralysie cérébrale.

L’hypothèse de notre étude « SoutienPC » est que les technologies connectées pourraient optimiser le dépistage des troubles du sommeil chez les enfants affectés par une paralysie cérébrale, en sélectionnant ceux nécessitant une exploration par polysomnographie et une prise en charge spécifique.

Sur proposition de la Commission d’Évaluation Scientifique du GIRCI GO,  le projet « SoutienPC », labellisé et soutenu par HUGOPEREN, devrait être financé par le Ministère de la Santé dans le cadre du PHRC interrégional (PHRC-I) dès cette année, pour un démarrage de l’essai en 2019.

Le projet, sous la direction du Dr Juliette Ropars, neuropédiatre au CHRU de Brest, mobilise les équipes HUGOPEREN des CHU d’Angers, Brest, Nantes et Rennes ainsi que les équipes du Centre de Rééducation de Kerpape (Lorient), du CHRU de Lille et de l’Hôpital Armand Trousseau (AP-HP).