CIMMAP, étude de nutrition périnatale et de prévention des allergies de l’enfant, sélectionnée dans le cadre de l’AO ANR-DGOS 2017

Vous êtes ici : Accueil / Non classé / CIMMAP, étude de nutrition périnatale et de prévention des allergies de l’enfant, sélectionnée dans le cadre de l’AO ANR-DGOS 2017

CIMMAP, étude de nutrition périnatale et de prévention des allergies de l’enfant, sélectionnée dans le cadre de l’AO ANR-DGOS 2017

Avec 30 à 40% de la population mondiale concernée, les maladies allergiques constituent un problème majeur de santé publique. La dermatite atopique (DA) est la manifestation allergique la plus précoce et la plus fréquente (prévalence de 20%). Elle est souvent associée ou suivie par une allergie alimentaire (AA), auxquels succèdent ensuite la rhinite allergique et/ou l’asthme. La «marche atopique» (MA) décrit ce développement séquentiel des maladies allergiques au cours de l’enfance. La physiopathologie de la MA n’est pas entièrement élucidée et il n’existe pas à ce jour de stratégie préventive efficace et validée.

La DA est une maladie multifactorielle due à l’interaction complexe de facteurs génétiques et environnementaux. Elle est associée à un dysfonctionnement du système immunitaire (SI) et à une diminution de la diversité du microbiote intestinal chez les nouveau-nés.
Ce point suggère l’intérêt des prébiotiques au début de la vie pour induire une composition et une fonction optimale du microbiote intestinal et ainsi prévenir dès sa phase d’initiation la MA et à court terme les manifestations allergiques. A ce titre, la grossesse pourrait constituer une fenêtre d’intervention optimale en agissant sur la maturation du SI et la composition du microbiote in utero puis dans les premiers jours de vie.

Les équipes impliquées dans CIMMAP ont déjà montré dans une étude préclinique une réduction de l’AA après exposition des mères à des prébiotiques pendant la grossesse et l’allaitement. Au second semestre 2017, nous débuterons la 1ère étude clinique dans le monde évaluant l’effet des prébiotiques administrés à des mères en période gestationnelle sur la survenue de DA chez les enfants à risque (PREGRALL). Financée par le PHRC-I du GIRCI GO,  PREGRALL est un essai multicentrique contrôlé en double aveugle qui va recruter 376 femmes enceintes, à risque d’avoir un enfant atopique. Les participantes seront tirées au sort pour recevoir soit une supplémentation en prébiotiques (GOS/inuline) soit un placebo, sur une période allant de 20 semaines d’aménorrhée à l’accouchement. Le critère de jugement principal retenu est la prévalence de la DA chez l’enfant à un an.

PREGRALL donne l’opportunité unique de réaliser l’étude ancillaire, CIMMAP, qui a été sélectionnée par l’ANR cette année. CIMMAP va en effet permettre d’analyser des échantillons biologiques issus des patients (mères et enfants) suivis dans l’essai clinique.

CIMMAP a pour objectifs d’améliorer la compréhension de la physiopathologie de la DA et de la MA, d’identifier  des biomarqueurs précoces de l’allergie et de caractériser les mécanismes de prévention des maladies allergiques par une intervention nutritionnelle prénatale.

CIMMAP est une étude pilotée par le Dr Marie Bodinier (UR INRA BIA, Nantes) et le Dr Sébastien Barbarot pour son volet clinique (Dermatologie pédiatrique, CHU de  Nantes), en partenariat avec 4 équipes INRA (MICALIS, IBITECH-S, PhAN et ONIRIS-STAT-C), HUGOPEREN et le CRNH Ouest.
CIMMAP devrait bénéficier d’un financement ANR-DGOS de l’ordre d’un million d’euros sur 4 ans pour un démarrage prévu dès cette fin d’année.